Fil Helene Point Comme

Fil Hélène Point Comme...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

- page 1 de 9

The end !

Et oui, je tourne une page !

Un dernier billet pour dire adieu Fil Hélène Point Comme qui m'a fait découvrir l'univers chaleureux des blogs autour de la laine, du tissu ou de savoureuses recettes et bien d'autres choses encore !

J'ai pu ainsi rencontrer des filles magiques comme Marie, Marianne, Claire et Claire , Muriel, Sophie
Et d'autres qui n'ont pas de blog.... et d'autres en correspondance....

Je remercie tout particulièrement Marie qui m'a mis le pied à l'étrier des codes internet, qui m'a hébergée (internetement parlant), qui a sauvé ma peau des tas de fois, avec qui j'ai partagé la gestion de Japan Couture Addict pendant quelques temps et qui a suscité d'ailleurs de fameux échanges de mail !

Mais, je vous rassure tout de suite, je continue l'aventure ailleurs, vous pourrez maintenant me suivre chez cléonis, mon nouveau chez-moi !

Alors en guise d'adieu pour celles et ceux qui se souviennent de ce billet, voici la finalité de l'aventure new-yorkaise de ma Fleur :

 un petit clic sur l'image et clic sur "speedy" tout à gauche de l'écran, Fleur est la fille en couleur !

Un grand grand immense merci à toutes pour votre fidélité, votre soutien et particulièrement à toutes celles qui se sont inquiétées de mon absence et toutes mes excuses pour ce grand silence depuis le mois de juin....

je vous espère donc très vite chez cléonis !

Doubler un haut de robe sans manche

Voilà bien longtemps que je n'avais pas fait un long tuto couture...

J'ai remarqué qu'il y a souvent des prises de tête avec l'ami allemand lors de ses explications, comme je le parle couramment (pas l'allemand même si ce fût ma première langue hélas...Mais le burdaesque, oui, oui, et c'est visiblement une langue compliquée, hihi !)

Pour celles qui veulent de la précision lorsqu'il faut doubler le corsage d'une robe 3 trous (c'est à dire trou pour l'encolure et trous pour les bras!)
C'est valable pour une robe droite ou trapèze et aussi dans le cas de mes photos pour une robe en 2 parties : corsage plus jupe rapportée.

Allez, zou ! C'est parti !

Couper vos pièces dos et devant de la robe et de la doublure, dans ce cas, j'ai 1 dos et 1 devant (2 fois chaque en chambray bleu pour la robe et en popeline écru pour la doublure)car ma fermeture éclair sera sur le coté de la robe (si elle avait été au milieu dos, j'aurai eu alors 3 pièces et le travail suivant aurait été exactement le même).
Faites les pinces si indiqué et épingler tissu et doublure de chaque pièce endroit contre endroit tout autour de l'encolure et des emmanchures.


Coudre le long des emmanchures et de l'encolure en vous arrêtant à environ 2 cm de la ligne de couture d'épaule (mes valeurs de coutures sont toujours de 1,5 cm), pour être sûres et gagner du temps, faites un cran avant de coudre comme sur la photo ci-dessous :


Recoupez toutes les valeurs de couture en ne laissant que 5 mm sauf au bout des épaules et au début des emmanchures comme sur les 2 photos suivantes :




Retournez le dos sur l'endroit SANS repasser !


Glisser le dos à l'intérieur du devant en mettant bien tissu contre tissu et doublure contre doublure (vous aurez donc tissu contre endroit tissu et doublure contre endroit doublure) en faisant sortir les bouts d'épaule de la pièce intérieure

08

Voici ce que cela donne vu de près :


Rabattez les bouts de la doublure pour dégager les bouts en tissu et épinglez-les bien bien bien correctement (Vous avez été bien vigilante sur vos valeurs de couture, hein ?) Différentes vues sur les 3 photos suivantes :




Maintenant vous pouvez coudre ça bien tranquillement, pas de stress !


Vue de l'autre coté une fois la couture faite :


Vous pouvez sortir votre fer à repasser pour écraser les coutures, enfilez une cuiller en bois pour vous aider, vous verrez, cela va tout seul...


Et vous recommencez tout idem avec la doublure :


Là, je n'ai pas mis la cuiller, mais pareil, surtout, utilisez-la !


Vous pouvez alors continuer les coutures d'encolure et d'emmanchures, voici recto et verso :


Vous recoupez les valeurs de couture comme précédemment :


Et maintenant tadaaammm..., vous avez le droit de retourner la chose


Vous ouvrez les cotés, épinglez les pièces tissu-tissu et doublure-doublure endroit contre endroit et faites une couture latérale d'un seul coup comme indiqué sur la 2 ème photo ci-dessous, je préfère toujours ne pas recouper mes valeurs de couture au bout de mes pièces dans ce cas précis, c'est plus sûr si le tissu ou la doublure a tendance à s'effilocher...



Mmmmm.......après le repassage, vous avez le droit de vous extasier ! Je n'ai fait qu'une seule couture latérale car comme je l'ai dit au début, mon zip viendra se loger sur un coté de la robe.

si vous bloquez ou décelez une erreur dans mes explications, n'hésitez pas !

Pfffffff......

Et bien voilà, c'est malin, obligée je suis de publier ce qui va suivre avant de parler de couture puis de ma webcopine 8~ et même avant d'avoir (houuuu, vilaine fille) répondu à tous vos si gentils, mignons, encourageants coms (pas bien, ça, gniiiinnn)...

Je suis une faible fille, si, si, j'ai bien sûr craqué sur LE (magnifique) gilet à la construction tellement ingénieuse :-O de Heidi Kirrmaier, créatrice que j'affectionne particulièrement.


Ce gilet pourrait être barbant à faire, que du jersey, des trous-trous de temps en temps et cela sur des kilomètres de mailles...Mais non, pas d'ennui, au contraire, toujours l'envie de continuer pour voir ce qu'il donne :big: , de plus facile, sans problème pour des débutantes qui ont compris les jetés et les rangs raccourcis, je vous le recommande :huh:




J'ai pris cette laine, enfin ce mélange de bambou mérinos de Grignasco, trouvé chez Mitsi-tricot. Elle fût un peu déconcertante, très nerveuse, les bords rebiquaient énormément, j'ai donc légèrement flippé une fois le cardi terminé :/ , mais :-O , toujours la magie du blocage, une fois sorti de cette épreuve, mon Vitamin est devenu wouuuuuuhhhh, exactement ce que je voulais : doux et fluide à souhait !



Manches faites avec la technique du magic loop, je n'avais pas du tout envie de les faire à plat et comme l'auteure, je tricote plus souple en rond qu'à plat, j'ai donc pris une aiguille circulaire n°3 pour les faire, j'ai enlevé 2 cm environ de longueur aux manches, j'ai continué en n°3 pour la bordure en mousse en diminuant 2 mailles réparties dans le 1 er rang de mousse, cela pour empêcher d'avoir une bordure mousse trop "loose" par rapport au jersey des manches.



Les bordures du corps furent aussi faites aig n°3 (tricotées souplement), et j'ai rabattu le tout au crochet 3,5, cela va beaucoup plus vite et donne un résultat bien régulier, ça c'est mon coté feignasse :big: ah ! J'oubliais : tricoté en 3,5 et 7 pelotes d'Infinity.



Á refaire en version il fait froid, cette fois manches longues et quelques rangées d'augmentations radiales en bas pour qu'il soit plus long, je sais déjà dans quelle laine il sera, voui, voui, je l'ai déjà, commande groupée avec Marianne qui, elle, vient de le tricoter avec, c'est une tuerie me dit-elle :-O }:) , allez vite voir le sien, il est subliiiiiime !



Attention, ceci est un modèle payant, ne me demandez surtout pas les explications en français....Par contre, si vous l'avez acheté et que vous coincez, là, vous pouvez me demander :big:

Une chouette fille

Un jour, grâce à mon alter et go du tricot, je fais la connaissance du joli blog de Mademoiselle C, Knit Cat's. Que du plaisir pour les yeux, cette demoiselle a non seulement du talent question SSK, yo et compagnie, mais elle a l'art de dénicher des laines sublimes :O comme celles-ci par exemple ou cette marque qui donne des lueurs de convoitise dans les yeux (j'ai d'ailleurs succombé à leur proposition  :D  verdict dans quelques temps).


Au mois de février, cette gentille fille a proposé quelques très beaux cadeaux pour son blog anniversaire, une fois n'est pas coutume, j'ai laissé un petit com à ce billet tout en convoitant un lot en particulier, sans aucun espoir de le remporter. Et bien si ! Je l'ai gagné, ce lot, totalement incroyable ! Le plus dément de l'histoire est que mon alter et go a aussi gagné un des lots :big: (ouich, nous sommes voisines ou presque dans la vraie vie) !!


Voici donc ce qui est apparu à l'ouverture fébrile du paquet :




Mmmmmm, quelle douceur :huh:  alors maintenant grosse question : que faire de génial avec ? Ravelry, help meeee !!!!!
Après grande promenade dans le site, une évidence soudain, puisque c'est de la laine chaussette, tricotons des chaussettes, pardi ! donc me voici en chasse de la paire idéale pour une première, oui, étrangement, à part des chaussons de bébé, je n'en ai jamais tricotées, peut-être parce que ma mère m'en a fait des tas quand j'étais petite O)  Voici donc ma first pair of socks, j'ai nommé les Sunday Swing Socks, modèle gratuit, mais en anglais (pas de traduction en français à ma connaissance et non, ne me demandez pas, je n'ai vraiment pas le temps...)




4 aiguilles 2,5, très agréables à faire, pas difficile, maintenant, j'adore faire des chaussettes, du coup, j'en ai une liste pour 3 ans dans mes fav de Ravelry.... ;) , et encore du coup, j'ai investi dans le top des aiguilles circulaires à chaussettes, les Addi Turbo Pro, et je ne vous mens, je ne suis pas non plus sponsorisée :D , elles sont terribles, le câble est bien fin et souple, haaaannn un régal :proud:   la jonction câble / aiguille ne se sent pas, je recommande vivement !


Je ne pensais vraiment pas avoir largement de laine pour ces jolies chaussettes... J'en ai eu si largement que j'ai pu me lancer dans un châle. Pffff, encore par peur de ne pas pouvoir arriver au bout du tricot, j'ai choisi la petite taille.....Il m'en reste encore !!!! J'ai de quoi, je pense faire les mitaines assorties à l'Andrea's Shawl. J'ai associé ma laine chaussette à une orpheline de mon stock, une Cachemire et Laine de Phildar (pas suffisante cette pelote, j'ai dû me précipiter chez Monsieur Batman de la Boite à Tricot pour essayer de trouver une équivalence, il ne me restait que la bordure finale et j'ai trouvé une baby mérinos de Katia qui a très bien fait l'erzats), le tout tricoté en 4,5.






Encore un grand grand merci à la jolie Mademoiselle C, qui m'a fait devenir furieusement addict à toutes ces laines magiques teintes à la main ;) (Pour celles qui en savent pas sortir un point avec du fil et 2 aiguilles, allez la voir, elle vend de temps en temps des merveilles de châle.....)


Vous aurez droit très bientôt (il y aura peut-être un billet couture avant), je vous parle d'une autre chouette fille qui en plus vient de me tagguer :D

Au passage, à la demande du photographe, Jean-Baptiste Geffrier dit Garçon 2,un petit clin d'oeil pour lui ;-)



Un autre grand grand merci plein d'émotion pour tous vos adorables messages, je n'ai pas encore répondu à toutes, mais je le ferai. Cela fait du bien, vous n'imaginez pas ;-) , donc pour clore cette histoire, un peu de sérénité....photo prise après le verdict :


Mouiiiiiiiiiiiii

Enfin, enfin, enfin me revoilà sur la blogo :big: , ravie de vous retrouver !


Je tiens à vous remercier toutes pour vos petits messages d'inquiétude, cela m'a soutenue et redonné envie de publier, j'ai en effet vécu depuis quelques temps, enfin en réalité depuis près de 3 ans, des moments très difficiles concernant l'un de mes enfants. Comment dire, je ne voudrais pas tomber dans le pathos.....bon, je crache le morceau : il s'est fait violer par un taré quand il passait son bac....Fiesta sur la plage de Cannes avec les copains, rencontre à priori sympathique qui s'est terminée en cauchemar....3 ans de galère ensuite, arrêt des études, errances, il a fallu le maintenir à bout de bras (c'est lourd un garçon de 18 ans) et plusieurs sauvetages in extrémis afin de ne pas se retrouver sdf.....Mais un jour, enfin, le procès aux Assises arrive, soutenus par un avocat extraordinaire, nous avons passé ce moment gloups et attendu finalement dans le calme et une certaine sérénité, bon, je dois dire que le premier jour a été éprouvant pour moi, je ne connaissais pas les détails de son agression et là, vous entendez tout en long, large et travers plusieurs fois dans la journée +|

Enfin, le verdict tombe et le type est condamné à 7 ans de prison plus 5 ans de suivi médical, mon fils est indemnisé aussi ; ces sous serviront à reprendre ses études et peut-être à s'offrir un grand voyage qui l'aidera à se reconnecter à la vie :-) , voilà la raison pour laquelle j'avais du mal à me replonger dans mon blog, et je rajoute que je suis désolée de n'avoir pas répondu à vos demandes, j'avoue que je n'avais pas la pêche pour cela !(( , mais allez ! Maintenant, cela va mieux, ma petite famille va se reconstruire et se tourner vers un avenir meilleur, j'en suis sûre ;-)


Cela ne m'a pas empêché de tricoter à fond, d'ailleurs petite annecdote : je ne me sépare pratiquement jamais de mes aiguilles, et bien, impossible de rentrer dans le tribunal avec "ah, mais ma p'tite dame, vous n'y pensez pas !", c'est le bistrot du dit tribunal qui m'a gardé mon petit tricot encours ;-)


Me voici donc revenue avec une merveille totale, waouuuhhh, je bénis mon dieu du tricot, j'ai nommé Jared Flood, alias Brooklyntweed d'avoir commis cette splendeur, le Rock Island Shawl, j'ai aussitôt craqué en le voyant :O , mais avec quelle laine le faire ? Mmmmmm, ouich ! trouvé ! J'avais fait peu de temps auparavent d'un écheveau de super fine mérinos Dye for Wool sur Etsy


Une merveille de laine à la couleur d'orage changeante, mais alors d'une finesse, pfffff, imaginez, 1400 m pour 100 gr.....Je me lance donc, je commence ça mardi dernier, et wouuuuuhhhh, pas moyen d'avoir une minute d'inattention, la bordure en dentelle est sérieuse, pas de rg envers peinard pour souffler, mais qu'à cela ne tienne, je m'accroche et chouette ! au bout d'environ 25 motifs (chacun faisant 8 rgs sur 12 m), je le connais par coeur et suis même capable de corriger mes erreurs ou oublis, cool, au bout de trois jours, bordure finie, je le laisse de coté pendant 2 jours pour me consacrer à un KAL de châle surprise que j'abandonne car pas beau, me plaisait pas du tout ce châle, cela ne sert à rien de tricoter un truc moche, non ? Je reprends donc mon RI, un matin très très tôt pour être sûre de ne pas être dérangée lors du 1er rg de point dentelle, c'est le rg décisif, surtout ne pas se planter, sinon :bang:
Cool, tout se passe bien et franchement, le point que je redoutais s'avère être simple et facilement mémorisable, on voit très bien le dessin se faire au fur et à mesure, enfin la dernière section en mousse, gâteau ça, un peu long, mais relax !
Par contre, blocage de dingue, Jared précise bien de le bloquer de manière "agressive", c'est peu de le dire, il faut tendre à mort, :crise: je ne sais combien d'épingles ont été utilisées.....Je sens que je vais craquer sur un kit de blocage américain, c'est certain ;-) !
Bon, allez, trève de bavardage et images maintenant !












Il ne pèse que 30 gr ! J'ai fait le test de la bague ;) ca marche ! Il passe tout entier au travers de mon alliance (et j'ai des petits doigts :big: )


à très bientôt, je vous le promets et d'ailleurs, j'aurai à vous parler d'une fille qui tricote aussi comme une déesse :-O

Les doigts sont scotchés aux aiguilles

Il n'y a rien à faire, docteur, addiction totale et définitive }:) , mes mains ne veulent plus lâcher mes aiguilles....

Tant mieux, cela me donne l'occasion de vous montrer plein de petites choses, oui, je sais, mes billets ne sont pas très fréquents, mais voilà, tricoter ou taper sur un clavier, il faut choisir :big: , mais là, franchement les trucs à photographier commencent à s'amonceler, je prends donc mon courage à deux mains et laisse tomber mes aiguilles :8

Je commence par encore un Honey Cowl, oui, oui, encore, cela fait mon troisième, vous ne verrez pas le second, il est autour du cou de garçon 2 et pas eu le temps de faire la photo qui convient...Celui-ci a été plié en une après-midi +|





5 pelotes de Mérinos d'Anny Blatt utilisée en double (la dernière pelote fut divisée en deux)
aiguille circulaire n° 6,5
160 mailles au montage
laine trouvée à La boîte à Tricots à Avignon



Ah ah, vous vous demandez ce qu'est ce bout de gilet qui se cache sous mon Honey, allez.....ne me le faites pas :oD , je sais bien que vous avez reconnu le Shalom, vouiiii, voilà, depuis le temps que je me demandais comment en faire un chouette sans ces emmanchures super trop grandes que je trouvais totalement inesthétiques, j'avais une relation un peu amour-haine avec ce modèle }) enfin, c'est trouvé, bon, j'ai été je l'avoue légèrement influencée par celui de ma chère copine, elle aussi Lucky Luke du tricot ! Quand je l'ai vu sur son dos, l'amour a gagné ! Restait plus qu'à trouver la bonne laine, ce fut chose faite par hasard, une autre copine trop mimi destockait, j'ai fondu sur 10 pelotes de Ecologico Camel de Schachenmayer, mmmm, vraiment idéal, douce et d'une chaleur démente, j'ai donc du chameau sur le dos (avec quand même un petit peu de mouton aussi ;) )





Je l'ai fait forme paletot, donc évasé et deux poches prises dans le parement du bas en point mousse, cette photo vous montre comment je les ai cousues, je n'ai pas rabattu les mailles afin de les relier à la veste en grafting, plus propre ainsi, si, si, je vous le promets :big:



8 pelotes d'Ecologico Camel
aiguille circulaire n° 6

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais je suis une folle dingue de chapeau, je sors rarement sans un truc sur ma tête et la plupart du temps, des trucs qui sont sortis de mes neurones ou que j'ai glané sur Ravelry, cousus ou tricotés, ici, on parle tricot et franchement I'm in love total avec ce bibi cloche, j'ai nommé le St Vincent Cloche !



Trop fun à fabriquer, il faut tricoter un bidule, y'a pas d'autre mot :big: , qui vous tombe sur les épaules une fois fini, mais, magie du feutrage, une fois passé 3 fois à 60 ° dans la machine avec des jeans pour bien le secouer dans tous les sens, vous avez droit à une petite merveille !





Il faut bien sur faire un petit effort de mise en forme, si vous ne craignez pas d'avoir un machin cartonné tout mouillé sur le crâne, enfilez-le direct sur votre tête et lissez le bien, tirez-le pour avoir la forme voulue (pour les autres, mettez un sac en plastique entre votre cuir chevelu et le machin mouillé), ensuite remplissez-le délicatement de ce que vous avez sous la main (moi, j'utilise les bouts de laine de mon bocal que je mets dans un sac), un peu de patience, un joli ruban autour et hop !



Laine Cascade 220 Wool Heather, 2 écheveaux
aiguille circulaire n° 5
ruban pailleté trouvé chez Cultura.


Voilà, pour cette fois, j'aurai bien voulu vous en montrer un peu plus, mais j'ai la pression derrière moi :crise: , je dois me servir de l'ordi pour des trucs sérieux........+|


Édit du 9 février


Voici le tuto de mon adaptation du Shalom :

quelques abréviations :
tricoter à l'endroit = K
tricoter à l'envers = P
1 augmentation intercalaire = M1
tourner = T
glisser le marqueur = SP

WRAP

J'ai commencé comme sur le modèle, mais je n'ai fait que 6 rgs de côtes torses à chaque section, une fois arrivée à 169 m, j'ai continué en jersey end en divisant comme ceci :
28 m pour chaque devant, 33 m pour chaque manche et 47 m pour le dos, j'ai placé des marqueurs pour séparer tout ça.
J'ai continué à faire des augm pour mes emmanchures comme ceci: 2 rangs droit (après la dernière section de côtes), 3 ème rang : M1 avant et après les m qui sont avant et après chaque marqueur, z'avez compris ;( ?
Maintenant quelques rangs raccourcis pour avoir un bel arrondi d'encolure au dos et au devant }:) : oui, je complique un peu le boulot, car en fait à ce 3 ème rang que je vais renommer en RANG 1, il faut commencer les rangs raccourcis du dos et devant en même temps : donc tout en faisant les augm d'emmanchure (mais don't sterss, je les indique) précédentes,K jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 24 m sur l'aig gauche, T en faisant un WRAP.
2 ème rang, idem mais en P
3 ème rang : K jusqu'à ce qu'il ne reste que 20 m sur l'aig gauche, WRAP, T
4 ème rg : P 58 m, W, T.
5 ème rang : K toutes les m.
6 ème rg : comme le 3 ème rg.
7 ème rg : K9, M1, K1, SP, K1, M1, K35, M1, K1, SP, K1, M1, K10, WRAP et T.
8 ème rg : P jusqu'à la fin du rg.
9 ème rg : *K jusqu'au marqueur, monter 10 m pour le dessous de bras*, répéter de * à * 1 fois, K jusqu'au bout.
voilà, ouf, le big du travail est fait, vous pouvez virer vos marqueur, faut laisser les mailles des manches en attente (37 m) et continuer à tricoter le corps du gilet, là c'est comme vous avez envie, soit droit, soit faire des dim puis des augm pour marquer la taille, soit comme moi, évasé façon paletot : 12 rgs droits, M1 avant et après chaque 2 m de milieu de dessous de bras (fô mettre un marqueur, c'est mieux :D ), puis encore une fois après 8 rgs droits et encore après 6 rgs droit et ensuite encore après 4 rgs droits, puis 4 autres rgs droit, puis en point mousse.
Vous n'OUBLIEREZ pas vos boutonnières, moi, j'en ai fait 12 de la même façon indiquée dans le patron d'origine et ce tous les 8 rgs (4 cotes mousse).
Les manches maintenant :
reprendre les m en attente et relever 10 m sur les m de dessous de bras, pour les exigeante comme moi, quand vous êtes au 9 ème rg précédent, préférez monter les 10 m avec du fil auxiliaire sur une chainette au crochet, comme ceci pour aurez une reprise des mailles nickel chrome ;-)
j'ai fait 2 dim de chaque coté de la m centrale (dessous de bras, hein, on ne se trompe pas de coté 8O ) tous les 9 rgs, le tout 9 fois, puis après le dernier rg de dim, 12 rgs droits et j'ai fini en côtes 1/1 torse comme l'empiècement, yeeeeeeees.......... END !
Voilà, je pense avoir tout dit, ah, si, pour celles qui veulent des poches, je les ai placées à 9 m après la bordure en mousse et elles ont 15 m de long....


:cheers:

Le phantasme réalisé.....

......pour ma fille ! Elle avait fait une crise de jalousie en voyant mon beau sac, nan......ma fille ne fait jamais de crise :teeth: , mais, mais, mais, j'ai remarqué son oeil le zieutant à mort ;) , facile de transformer ça en cadeau de Noël, et un triturage de neurones-trouveurs-d'idée-cadeau-de-Noël en moins, yeeeeeesss !


Le premier fut fait en Partner 6 de Phildar et hum, hum, le temps qui passe n'est pas du tout gentil avec, il pluche à mort, honte totale, presque importable en bout de bras :ouch: , j'ai fait celui-ci en Cascade Ecological avec un crochet de 6, cela donne un résultat assez aéré qui peut faire peur, mais qui sear pallier par mon conseil donné un peu plus bas dans le billet ;) , un écheveau est bien suffisant pour qui veut son sac avec des anses toutes faites, pour des belles comme les miennes :big: , faut choisir : soit un petit bout d'un écheveau de plus et trouver une idée pour finir l'écheveau, soit ne pas faire de mailles chaînettes autout de chaque losange de nopes, cornélien, non ?


J'ai opté pour une doublure wouaiiiiiihhhh en liberty mitsy gris, le tout rehaussé juste pour le fun par des poches passepoilées en satin rose pétard. Conseil de guerre pour la doublure : faut faire un vrai deuxième sac aux mesures du sac en crochet, l'extérieur de la même couleur de la laine, sinon, c'est la loose, moche tout môche sera votre sac }:) , une fois ce sac en tissu fini, vous lui collez des oeillets pour passer le cordon qui retient les jolis pompons, pardon, glands, et Maintenant, vous pouvez le coudre dans le sac en crochet, à la main en petits points invisibles, c'est encore mieux !



Impossible de retrouver des anses dignes de ce sac sur le net, il a donc fallu que je m'y colle :
4 petites pattes à passer dans des anneaux en D, à coudre à l'extérieur et à l'intérieur, j'ai poussé le truc à ensuite recouvrir chaque anneau +| , puis anses faites en mailles serrées sur une chainette (8 rgs) pliées en deux et cousues, mais pas jusqu'au bout afin de les passer dans les anneaux et replier toute la largeur de l'anse autour de la partie pliée et cousue, c'est obscur comme ça, mais en mattant bien fort la photo, vous comprendrez ;)



Rhôôôôô, je l'aiiiiiime


Succès intégral, légère fierté de mon égo quand elle a ouvert le paquet et s'est extasiée :)) 8)
Mais, voilà, maintenant, c'est moi qui fait une crise, j'en veuuuuuuuux un tout pareil :crise:


P.s. Ne me demandez pas sa taille exacte, je ne l'ai plus sous la main, petit modèle, ça, c'est certain, mais suffisamment ventru pour entasser le tas de choses indispensables et inutiles que nous avons (presque) toutes dans nos sacs :oD


Édit du 25 janvier : voici le schéma du sac, celui-ci est corrigé, il y avait deux erreurs dans le premier.....corrigées maintenant !


pdf en français

2011 sous le soleil

Hullo les filles, je suis de retour pour vous souhaiter une belle belle joyeuse heureuse productive année 2011 !!

Pour la commencer, un petit retour en arrière sous le soleil de cet été afin de réchauffer ces températures pas sympas qui sévissent en ce moment 8)

Voici enfin quelques photos du mariage d'une de mes belles-soeurs, malheureusement pas de photo chouette de la mariée toute seule, j'ai donc fait du bidouillage :8 , la robe que je lui ai concoctée est en lin trouvé chez MT, patron perso, robe dos-nu, habillée d'un boléro en voile satiné de coton trouvé aussi chez MT, qui était orange à la base et que j'ai teint en gris, coup de bol, il est devenu exactement de la même couleur que ses chaussures ! Le boléro est aussi maison, mais tout bête, juste un grand rectangle cousu aux deux extrémités pour faire les manches, celles-ci froncées et montées sur un poignet mousquetaire entoilé et fermé par des boutons en strass, voyez plutôt :


je crois qu'un petit garçon a une envie pressante hihi :big:



La mariée s'amuse à jouer les Cosettes.... :oD

Il a fallu que je m'habille aussi, problème, j'ai tellement tergiversé que la veille du mariage, il a bien fallu que je trouve une solution, alors vite rebouquinage express de mon tas de Burda et bingo, j'ai trouvé cette merveille toute simple, j'ai passé outre l'obligation burdatesque de n'utiliser QUE du tissu extensible et j'ai eu raison ! Tissu microfibre bien doux et fluide trouvé aussi chez MT, modèle 124 du Burda juillet 2009 :



Je joue à la star, trop fun de faire ça avec un photographe pro ;)




Z'avez-vu les talons de la muerte ? 10 cm !!!!! Et j'ai tenu le coup :))
Voici juste mon serre-cou : un bête collier !



Et une dernière pour le plaisir



Voilà donc ce petit billet pour vous souhaiter de nouveau le meilleur et je tenais aussi à vous montrer 3 filles en folie passant le réveillon ensemble, ce fût joyeux, magique, heureux, même les 2 hommes présents étaient tout mignon, ils ont résisté aux discussions et cris concernant laines diverses et variées, en-cours apportés (si, si, même ce soir là :teeth: ) ! Je suis ravie d'avoir comme copine de coeur Marianne, si douce si généreuse et intarrisable dès que l'on prononce le mot laine :big: , je n'oublie pas son chéri incroyable cuisinier-philosophe (entre autre), et aussi comme maintenant autre copine de coeur Claire, bondissante et pétillante, dont les yeux s'illumine quand on prononce les mots tricot, couture, blog :big: , ravie de vous avoir rencontrée, les filles :huh:



VIVE LES BLOGS :big:

Tricot, tricot, tricot......

Hum, hum, c'est terrible, cela empire franchement, ma mac et ma surjeteuse ne vont pas tarder à faire une manif, je le sens :nimp:

Oui, terrible, je vous le dis, je deviens folle dingue addict de laine, d'aiguilles et recherches frénétiques sur Ravelry en quête DU modèle, qui à peine commencé, n'occupe déjà plus mes neurones qui sont, eux, déjà en train de s'affoler sur le prochain ou de cogiter ma prochaine création :big: , mais, je suis rassurée, JE NE SUIS PAS LA SEULE ;) oui, oui, une folle dingue comme moi est venue me surprendre dans mon antre remplie de pianos, et en plus, elle habite à quelques rues de chez moi, hihi, nous sommes en train de former un nouveau commando de tricot :big:


Vous allez avoir droit à un billet fleuve, depuis mon Owls, j'ai tellement carburé que je n'ai plus le temps de faire les photos, donc tir groupé (et encore peux pas tout vous montrer, Noël se prépare et là, top secret...)


Un nouvel annis, cette fois avec deux pelotes de l'ersatz de Kid Silk Haze : la Kid Seta de Madil (en fait, c'est exactement la même, mais beaucoup plus sympa avec mon porte-monnaie ;) )


J'ai fait toutes les noppes, pffff, pas facile au début et j'ai trouvé le truc : il faut faire des boucles souples, hyper souples, pour les mailles en plus des noppes


Encore un Annis, cette fois avec juste un écheveau de Lorna's Lace coloris Camouflage qui porte parfaitement bien son nom, un écheveau ne suffit pas pour faire la totalité de ce châle, j'ai donc arrêté quand il m'est resté juste de quoi rabattre mes mailles, cela donne un scarf-shawl, qui s'enroule négligemment autour du coup, j'adore, nickel pour accompagner mon Moussaillon et un treillis ;-)




Les deux tricotés en aig n° 5


il me restait (et il m'en reste encore) des pelotes de Givre de mon Moussaillon, donc hop, vite fait bien fait, un Honey Cowl modèle gratuit sur Ravelry, mais tricoté en aig n) 6,5 et donc que 160 mailles montée et j'ai arrêté à 24 cm de hauteur, largement suffisant pour moi !




Aaaah, je sens que vous êtes en extase devant la fine maille régulière de mon pull qui se cache sous mon Honey, vous avez bien raison, ce fût mon tricot boulet de l'année dernière, il fût tricoté l'hiver dernier pour mon chéri, en mérinos de Filature Di Croza, qualité Zarina, ben, voilà, la loose totale, pull apprécié par chéri, bonne couleur, bonne longueur, bonne taille de maille (il n'aime que les mailles fines +| ), MAIS, manches trop serrées, pfffffff, et bien, NON, je n'ai pas eu le courage de défaire cette merveille de patience, donc après avoir dormi quelques mois dans le dressing, je le récupère....pour moi :big: Il sera mon parfait Boyfriend It Pull pour l'hiver, youpiiii !!!





Et, non, ce n'est pas fini, voici le résultat de mon dernier craquage en matière de laine, de la Malabrigo Worsted, oui, je vous sens rigoler là, mais, si si, c'était une première pour moi, wouhhh, à mourir, celle-ci, à de damner, j'adore, donc deux écheveaux (il m'en reste un peu) pour faire un Romney Kerchief, modèle gratuit de mon dieu du tricot, Jared Flood, dit Brooklyn Tweed, tricoté en 5, trop facile, celui-là aussi et trop beau dans sa simplicité :o)






J'aurai encore des trucs, mais je suppose que vous frôlez l'overdose :teeth: je réserve ça pour une prochaine fois, juste de la petite quincaillerie pour ma fifille chérie qui va s'envoler pour New-York dans 5 jours, elle a été choisie pour un tournage pub pour la maison Vuitton, c'est pas bô ça ? (mother très fière de sa fille :)) )


Faite juste d'un bouton qui me fait penser aux Cigares du Pharaon, trouvé chez Thé en Avignon



Sautoir : matos toujours de chez Thé, la chaîne, les clous et le support de bague trouvés chez Gris Perle en Avignon (dans la même rue que la Boite à Tricot pour les initiées), houuuu, ça y est, fini pour ce billet, ouf !!


Je commence à zieuter du coté de ma mac......

Chouette des owls !

Rhâââ, le jeu de mots de la mort, bouaich, de quoi faire profil bas :8 , mais enfin, c'est tentant :oD

Pour celles qui ne suivent pas les infos du dernier It Pull en vogue sur Ravelry, quoique celui-ci date un peu, mais il fait toujours parti des best ;-)  alors autant je n'ai pas les moyens d'avoir The It Bag de la saison, autant je me lâche sur le It Pull :big: et encore, j'ai mis 6 mois pour me décider à le commencer, que dis-je, un an après l'avoir repéré.....



Bien près du corps comme j'aime


J'ai fait seulement 14 owls, j'ai commencé comme sur le modèle, mais fait moins d'augmentations pour le buste, commencé les manches avec 20 m, elle sont plus moulantes que sur l'original


vous comprenez qu'il me le fallait ABSOLUMENT, non ?


Plutôt simple à faire, fait en quelques jours sans speeder, le seul truc qui fait un peu transpirer, c'est quand on reprend les manches avec le corps, dans le sens bottom-up, cela tire à fond sur les aiguilles pour les premiers rangs, pile, mais vraiment pile (me reste 20 cm de laine :-O ) 10 pelotes de Laïka de Bouton d'Or, pure laine bien bien douce, trouvée bien sûr chez Monsieur et Madame boite à Tricot en Avignon, aiguilles 6 pour les côtes et 6,5 pour le reste, mignons petits boutons trouvés chez Kalate, et pour une fois coup de bol, elle en avait 30 en stock.....m'en fallait 28 :big:


Info pour les réfractaires à la langue du pays du Marmite et de la jelly à la fraise, Owl veut dire hibou ;)

The Big One

Allez, je moussaille encore ! Yeah !

Je n'ai pas résisté à l'appel d'Anaïk qui proposait de se faire un délire de col en commun :-O

Attention, chacune son délire, pas de communication avant, motus jusqu'au jour J


J'ai donc pondu un gros gros gros col, tricoté avec des pieux énoooormes, bizarre après avoir tenu du 3,5 dans les mains, j'vous jure, c'est sportif ce genre de tricot !

Je ne vous donne pas les détails, ils sont tous dans le PDF téléchargeable ici même à la fin du billet

Juste son petit nom : Inouï Inuit !







Génial avec mon chapeau fait par môa il y a quelques lurettes pour lutter contre le mistral qui commence à pointer sa furie.....:-D

pdf en français pdf en anglais

Moussaillon

Je donne dans le style flemmard cette fois-ci encore :big:

J'avais envie d'un petit gilet bien à moi, vite fait sans réfléchir, vous allez me dire qu'il donne l'impression de l'avoir vu et revu et re-revu de tous les cotés, sous tous les angles sur la blogo, voui, voui, je vous le concède, MAIS, le mien est spécial : je le voulais court, cropped comme diraient les branchées de Ravelry, boutonné, avec des manches qui ne serrent pas le kiki des bras Et une jolie finition }:)

  • Flemmard : tout au point mousse, pas de couture
  • Court : ben voui, court, quoi, donc moins de mailles sur les aiguilles, cela rejoint le coté flemmard :teeth:
  • Boutonné : 2 boutonnières faites d'un bête jeté et 2 m ens.
  • Emmanchure cool : bêtement (décidément) quelques rangs rajoutés sous les mancherons, vouiiii, il fallait y penser :bigbig:
  • Jolie finition : des picots !!!

J'arrête là ma pommade à moi-même et je vous montre :








J'ai, par contre, succombée à la compote de pomme matinée de Savora en guise de couleur :8

Laine Givre de Phildar trouvée à la boite à Tricot en Avignon, premier test pour moi, deux bons points pour elle : elle possède suffisamment d'Alpaga pour être douce et chaude et malgré une présence d'acrylique, elle se feutre parfaitement pour la jonction des pelotes, cela rejoint encore le flemmard : pas de fil à rentrer }:)

Zolis boutons en nacre gravée dénichés chez Kalaté, toujours en Avignon.


PDF du modèle en cours d'écriture, ouiiiii, bientôt disponible ici :))
Voilàààààà, c'est lààààààà


pdf en français

Consolation !

Pour soutenir le moral de Pauline, une de mes deux niècettes, je lui ai cousue une blouse dans un tissu rigolo et coloré comme elle les aime !

Mais pourquoi, me direz-vous ?

Elle est obligée de supporter un horrrrible corset pour cause de dos tordu et ce pendant au moins 3 ans, jour et nuit bien sûr :bang:

Allez zou ! un coupon trouvé pour des nèfles au marché de La Plaine, un bout de biais et bouton de La Droguerie, un patron Burda (ne me demandez pas tout de suite de quel magazine il est issu, il faut que je fouille, j'ai oublié :8 ) un peu modifié (manches courtes au lieu de longues et encolure agrandie et rajout de poches plaquées.)


 (oserai-je dire que ma soeur adoooore le repassage }:) !)

 Mais heureusement (je me rattrape :8 ) que ma soeurette sait manier la mac, j'ai un peu sous-estimé la largeur des bracelets de manches, donc envoi de biais en urgence pour que la blouse soit portable !



Paulinette très contente :big: !

Petit édit :

Voilà le terrible truc bizarre qu'elle doit supporter :

Défi gigi

enfiiiiinnnn, je suis là pour un nouveau défi avec Sophie et Isa :D

Isa avait très envie d'un gilet en jersey qu'elle avait repéré chez Promod, donc chacune est partie cogiter dans son coin et voilà le résultat :

Tout d'abord les copines !



Et voici le mien, pas trop long, col écharpe, dans un beau jersey fin tout doux, bien fluide et stretch trouvé évidemment au marché de La Plaine à Marseille pour l'équivalent de 4 croissants :big: tout cousu à la surjeteuse en 1 heure et quart !



Col réalisé avec une bête bande de 25 cm de large, ici porté comme un châle





Col noué en écharpe cette fois et manches remontées :big:



et ouvert !!



et pour la fin, le détail de mon empiècement de devant


 patron perso !

J'adore toujours ces défis, j'adore l'imagination de mes copines :big: , bravo les filles, grâce à Isa et son envie, notre dressing compte un cintre de plus (et pas n'importe lequel, pour moi, celui-ci sera plutôt sur mon dos que sur son cintre ;)

Annis !

Deux billets dans la même journée :-O ! Ben, voui, le fait de me sentir bien dans mon nouveau chez-moi me donne envie de le meubler :big:

Visiblement ce joli châle fait des adeptes sur la blogo, il est tombé de mes aiguilles en deux jours depuis un bout de temps, enfin, depuis début septembre, il est simple à faire et vous l'aurez compris, son immense avantage est d'être ultra rapide à tricoter :big:


Il y a quelques noppes, beaucoup les ont zappées car c'est vraiment asse-pied à faire +| , j'en ai fait juste une série, j'avais un peu peur du résultat, mais finalement, je les ferai toutes au prochain !

De plus près !


Petit truc primordial pour avoir de belles pointes : j'ai monté mes mailles sur une aiguille n°8 !

et une dernière où vous pouvez même voir mon paparazzi }:)

Modèle Annis de Susanna IC, aiguilles 5, laine Alpaga de la petite indienne, 2 pelotes ! Donc, châle génial pour vos cadeaux de Noël, les filles :big:

Dans la foulée...

...Je continue avec mes petites babioles, juste une paire de BO, matos toujours de La Droguerie, toutes simples, fines et longues comme je les aime :huh:




Je m'aime bien, le nez coupé :big: !

Mue !

Je quitte sans regret mon ancienne peau qui n'était en fait qu'une peau d'emprunt pour revêtir la mienne, rien qu'à moi, nouvelle bannière (qui pourra changer au fil des saisons et de mon humeur tout en restant dans le même esprit) :-D

Pour fêter cela, je me suis fabriquée une petite grosse bagouze, matos sorti tout droit de La droguerie, ce n'est qu'un empilement de boutons plus une perle plate comme cerise sur le gâteau :big:

Impossible de couper correctement les anneaux se trouvant sous les boutons :/ mais heureusement qu'il y a du matos dans un atelier de restauration de pianos :oD , passage de chaque bouton sur une meule et hop ! voici de beaux dessous de boutons bien lisses !

Un peu de colle, quelques heures d'attente, et zou ! Bague au doigt !

Nommée Réglisse grâce à ma chère voisine qui a salivé en la voyant ;-)

j'espère que ma nouvelle peau vous plait et je remercie :merci: ma copine trop forte en weberie en tous genres pour avoir vérifié et ajusté mon code CSS :oD


PS : Je n'ai, hélas, pu participer au défi avec Phisso et Isapurple pour cause d'état beurky dû à une saleté de virus, mais je serai présente, c'est sûr, au prochain !

Dernier billet estival et tuto surjeteuse en prime !

Hé oui, les filles, hélas, l'automne pointe son nez, quoique dans le sud, nous sommes privilégiés, fini enfin les températures qui vous mettent dans un état de mollasserie terrible +|

Nous pouvons enfin profiter de tous nos jolis petits gilets en bambou tricoter avec amour cet été :big: , n'est-ce pas les copines ?

Et moi, je peux enfin porter ma robe de plage que vous avez déjà vue et revue partout, ouich, je sais, je ne fûs pas particulièrement inventive cet été en ce qui concerne ma garde-robe :8

Voili, voilà, une bête (très bête) robe dite de plage, fastoche, encore plus fastoche avec une surjeteuse, donc aucun mérite....

J'ai eu la chance de tomber sur un beau jersey chez MT (chose rare chez eux), pile le bleu qui me plait, un bouquin japonais, voui, toujours le même :  et cette fois-ci, c'est le modèle n° 23, et bien sûr j'ai changé quelque peu la forme : la robe original est en forme trapèze, je voulais une robe droite, donc j'ai redessiné tout droit en suivant la ligne droite avant l'évasement des cotés (bon, je suppose que celles qui ont le patron me suivent...:teeth: ) Taille S (cela taille large) avec marge de couture bien sûr !

Version cool, robe de plage, quoi !



Version city !




J'en profite pour vous donner un petit truc pour les amoureuses des belles finitions ;-) , truc que m'a donné un gentil Monsieur (grand manitou du Comptoir Phocéen intraitable sur les finitions :big: ).

Voilà de quoi il s'agit : vous avez sûrement remarqué que quand vous surjetez un truc en rond (bas de manche, ourlet, etc), il faut bien commencer et..finir..et cela finit toujours par une pointe peu esthétique :grmpf: miracle, c'est bête comme chou !

commencez par découpez un rectangle de la même largeur que celle de la bande de tissu qui sera coupé par la machine et à peu près de la longueur nécessaire pour l'encastrer au bord du couteau :



Là, je le fais sur ma parementure de l'encolure :



Encastrez maintenant ce rectangle de la façon suivante (soulevez le pied de biche !)



Commencez à coudre



Et dès que vous arrivez au bout, déviez le tissu pour l'enlever d'un geste franc à 45° (ah oui, il faut faire un petit entraînement, c'est plus sûr ;-) )

Voilà le résultat, c'est plusss bô, non ? 



A bientôt avec un défi de copines pour commencer à fournir la garde-robe automnale !

Petites coutures d'été

Et voilà, c'est reparti pour un tour, vacances trop vite pliées, bouhhhh, mais bien agréables, farniente total au bord de la piscine de ma gentille belle-soeur (seul travail : faire quelques photos, vous les verrez en lisant la suite), deux jours de vadrouille au bord de la belle bleue pour rendre une petite visite à mon sandalier préféré, hé oui, j'ai appris par des amis que le must de la sandale tropézienne n'est pas K. Jacques, mais Rondini ! Nous avions donc craqué, mon chéri et moi, au mois de juillet pour une paire chacun (faite à la main sur commande), les miennes furent totalement parfaites, je ne les ai pas quittées de tout l'été mes bijoux de pied, jugez vous-mêmes :



Mon chéri ayant un joli pied assez fort (heu...non, non, ce ne sont pas les mêmes que les miennes, je vous rassure), les siennes furent trop serrées, une virée chez Monsieur Rondini s'est donc imposée pour qu'il puisse remédier au problème, ce fût chose faite en une nuit, donc couchage obligatoire à ....Saint Tropez...joli bled, mais franchement, je n'y passerai pas mes vacances....trop de luxe tapageur et de bidochons réunis, voir cette foule vautrée chez Sénéquier pour mater des pétasses pèpettes sur des yatchs digne de Dallas, pas pour moi, ça B| ! Bon, j'ai quand même craqué pour une mini tarte tropézienne de chez Maki, faut dire que oui, c'est à mourir ce truc }:) !
Mon rêve de bain de mer s'est transformé en aventure pas terrible : invasion de méduses :ouch: et constatation pas terrible en sortant de la douche : ma serviette immaculée a pris une couleur noirâtre franchement répugnante : ben voui, je n'ai pas pensé qu'à la fin de la saison, la mer est recouverte d'une couche d'huile en tout genre, bouaaaaahhh, finalement, malgré le temps pas terrible du Cotentin et la température de la Manche, je vais finir par regretter ses jolies plages désertes et propres (c'était le lieu de mes vacances enfantines) !
Mais bon, ne crachons pas dans la soupe, l'arrière pays est totalement magnifique, ce fût un dépaysement bienvenu !
Alors, alors, parlons couture, je vais commencer par deux bustiers copiés allègrement et sans honte sur la géniale Souris , avec quelques petites variantes, l'un est pour ma fille en liberty Mitsy, au lieu de la patte de boutonnage, j'ai opté pour une noeud-noeud, ce sont simplement 2 liens cousus à l'élastique intérieur, cela permet un réglage idéal :




Le mien est en tissu japonais, trouvé chez Thé en Avignon , j'ai respecté sa patte de boutonnage, avec de jolis boutons venants de chez Thé aussi (elle a une collection de boutons superbes, introuvables ailleurs que chez elle dans la région !) et j'ai rajouté une ceinture avec un noeud-noeud aussi, mais sur le coté :





Allez, mère et fille ensembles avant que vous ne soyez en overdose !



Passons maintenant aux robettes, j'en ai faite une sur le modèle d'un top japonais issu de ce livre : (n° 273 pour les japan addicts), toujours en Mitsy, toujours de chez Thé, copiée encore sur la Souris, j'adore ce modèle, il fait un dos très sexy :huh: , pas de difficultés, juste faire attention au montage de la petite pièce du haut, c'est un peu délicat à faire :




Accompagnée d'un joli chapeau dégoté chez Monop !



Pour aujourd'hui, je m'arrête là, pas de billet fleuve, celui-ci étant déjà assez fourni ;-) , il y aura un tuto lié à la surjeteuse pour la prochaine robe et j'attends les photos du mariage de ma belle-soeur pour vous dévoiler enfin sa tenue (et la mienne par la même occasion !)

J'oubliais une chose trrrrrrès importante qui m'arrive :bigbig: , certaines me trouveront peut-être mère indigne :8 , mais voilà, après 25 ans de bons et loyaux services, je retrouve ma liberté, oisillons tous envolés du nid !!! Bon dieu, que c'est bon de ne plus avoir à râler contre les wc pourris, le nutella qui traîne, les chambres poubelles et les meutes de copains dans mon salon }:)

Le sursaut !

rrrraaannnn, longue, longue absence de la blogo... enfin un sursaut d'énergie pour publier un premier billet depuis le mois de juin...

Tout d'abord, je tiens à remercier celles qui se sont inquiétées à mon sujet, je les rassure, tout va bien en dehors d'une immense fatigue due au boulot de dingue habituel de l'été, des concerts en veux-tu en voilà, par monts et par vaux, plus présence à assurer au magasin, je vous avouerai que j'ai souvent tenu le coup grâce aux petits cachets magiques Guronsan +| ...

Mais, mais, mais, tout arrive, je suis en congé ce soir vers minuit, et oui, un dernier concert, pliage du piano et hop, c'est la quille pour une semaine, ben voui, pas de quartier pour les techniciens du piano, 3 semaines de vacances, cela n'existe pas pour nous :crise: , mais bon, je vais arrêter de pleurer sur mon sort et vous faire partager mes derniers tricots, ils sont fait depuis un bout de temps bien sûr.

Allez, je commence par un petit pull tout joli, tout agréable à porter, évidemment peu utilisé car nous avons bénéficié (contrairement à d'autres contrés) d'une chaleur de dingue pratiquement en non-stop, juste un jour de pluie !

Ce pull est parti d'un coup de fil de mon chéri qui était en service-concert à Marseille, et qui, venant de déjeuner, passe devant La Droguerie et tout mignon, m'appelle pour me demander si je n'aurai pas besoin de quelque chose venant de ce lieu de tentation, ben oui, quelle question, bien sûr, on a TOUJOURS besoin d'un truc de La Droguerie, nan ?

Donc, j'avais repéré de la Kaléïdo, d'une couleur indéfinissable, un bleu profond tirant sur le violet et impossible à photographier correctement..Je n'avais aucune idée de ce que j'allais en faire, mais j'en avais besoin :bigbig:

Après moult réflexion, j'ai fini par me décider sur un modèle de Phildar dont j'ai raccourci les manches car pas assez de laine, je suis partie en kamikaze, sans échantillon :nimp: mais pour une fois, la chance était avec moi, à la fin du montage, il m'est resté exactement 22 cm de Kaléïdo :O

Allez, allez, des photos !



Tricoté en 4 pour qu'il soit tout fluide, et je vous assure qu'une fois lavé, c'est d'une douceur à tomber :huh:


Je prie maintenant le ciel d'avoir un peu moins chaud afin de pouvoir me lover dans ce petit pull doudou !

J'ai aussi mis un peu le nez dans mon stock, nan, nan, je n'ai pas culpabilisé d'avoir succombé à la Kaléïdo malgré mon tas grandissant de pelotes , j'ai trouvé deux pelotes de soie de Phildar, j'ai cherché sur Ravelry et ai trouvé le Bamboo Agave Tank d'Andrea Rangel dont je me suis inspirée pour le point de dentelle que j'adore, tout simple, tricoté en rond, deux bretelles en bête chaînette au crochet :


Et qui saura trouver quelle est cette grosse bête qui tente de se cacher derrière moi ;) ?



A très vite avec d'autres billets, en attendant, je pars loin (dans la tête) du monde, de l'ordi, des téléphones.... mais près de mon chéri, ouf !!

- page 1 de 9