3 d'un coup !

J'avais dit que j'avais du retard à rattraper, et bien, là avec trois réalisations, je remonte la pente (qui n'est pas finie, j'ai encore du stock à montrer ;-)).

Il y a quelques temps, dans une maison de la presse, peut-être bien celle des Halles d'Avignon, comme à mon habitude, je farfouillais, espérant tomber sur mon Burda, et je tombe sur ça :



Couverture peu engageante, mais bon, cela ne coûte rien d'y jeter un oeil, bien m'en a pris, j'ai trouvé quelques jolies petites choses à l'intérieur :big:, notamment une chouette robe-housse, pas trop large, plutôt style grande chemise et j'ai justement un beau lin gris chiné de chez ma toujours dealeuse préférée Fabrics Addict.

Alors, alors, voyons cela de plus près, la plupart des tailles des patrons de ce mag ne commencent qu'au 38, donc retaillage du patron pour bibi, ça, pas difficile, je suis une habituée de la chose, ensuite, épluchage des explications, ben, là, mon vieux, vaut mieux avoir un niveau experte car cela sent la mauvaise traduction à plein nez (le magasine est italien) +|, j'avoue ne pas avoir eu de problème, mais je déconseille aux débutantes de s'y fier, il peut avoir des risques de jetage de travail par la fenêtre :bang: !!!

J'ai tout suivi sans rien changer, je n'ai juste pas mis de bouton, j'aime bien comme ça ! à mettre l'hiver avec un pull et des collants en laine, au printemps avec des leggins ou un pantacourt comme moi et l'été, sans rien, si, rajouter des boutons :teeth:





Je la mets à toutes les sauces, elle ne me quitte presque plus !!


Continuons l'investigation de ce bouquin....mmmm, vouiiii, voilà un très joli petit haut, bon évidemment le tissu choisi, un pied de poule qui fait un peu cul-cul da-dame pourrait rebuter mais la forme est vraiment mignonnne, donc un plumetis écru toujours de Fabrics Addict qui passe dans la machine accompagné d'un bout de lin blanc (vous verrez pourquoi ensuite) plus de la poudre à perlimpimpin Dylon antic grey, un petit bout de voile de polyester du marché de la Plaine à marseille (coup de bol, il est exactement du même gris), même pas besoin de lire les explications et avanti, la machine, le fer à repasser, un ou deux jurons et quelques heures plus tard :







Venons-en au bout de lin blanc passé au gris, pile-poil ce qu'il me fallait pour un pantacourt tout bête, patron maison fait il y a des lustres et gardé précieusement ! Petites fentes au bas des jambes, biais maison pour la finition de la taille, en effet, tellement bête ce pantalon qu'il n'a même pas de ceinture, fermeture éclair invisible montée SANS le pied spécial, je suis devenue experte en la matière (et oui, les kits en plastique à adapter sur sa machine, ça ne marche pas chez Bernina...) !






Et maintenant, j'ai un super petit ensemble BCGB (même les chaussures, vous avez sans doute remarqué }:), des Comptoir des Cotonniers d'y il a 4 ans au moins)



La suite la semaine prochaine, je pars en weed-end (YEEEEESSSSSSSSSS) faire une virée marseillaise de filles pour trouver un modèle de belle robe à faire pour ma belle-soeur qui se marie cet été et devinez quoi ? Je lui ai proposée de faire sa robe !