Fil Helene Point Comme

Fil Hélène Point Comme...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Consolation !

Pour soutenir le moral de Pauline, une de mes deux niècettes, je lui ai cousue une blouse dans un tissu rigolo et coloré comme elle les aime !

Mais pourquoi, me direz-vous ?

Elle est obligée de supporter un horrrrible corset pour cause de dos tordu et ce pendant au moins 3 ans, jour et nuit bien sûr :bang:

Allez zou ! un coupon trouvé pour des nèfles au marché de La Plaine, un bout de biais et bouton de La Droguerie, un patron Burda (ne me demandez pas tout de suite de quel magazine il est issu, il faut que je fouille, j'ai oublié :8 ) un peu modifié (manches courtes au lieu de longues et encolure agrandie et rajout de poches plaquées.)


 (oserai-je dire que ma soeur adoooore le repassage }:) !)

 Mais heureusement (je me rattrape :8 ) que ma soeurette sait manier la mac, j'ai un peu sous-estimé la largeur des bracelets de manches, donc envoi de biais en urgence pour que la blouse soit portable !



Paulinette très contente :big: !

Petit édit :

Voilà le terrible truc bizarre qu'elle doit supporter :

Nouveau départ !

Dans mon précédent billet, je vous avais promis de vous montrer mon beau rideau, des tas de trucs en liberty....et bien ce sera pour le prochain :teeth: , mais bon, je suis bonne fille, vous aurez quand même droit à un peu de ce fameux liberty !

Savez-vous ce que vous ressentez quand l'un de vos fistons demande à revenir au bercail et que vous lui avez piqué sa chambre pour en faire votre coin couture à vous rien qu'à vous ? Ben grmlbl, je viens de le vivre ce truc atrooooooce :X

Donc, on fait quoi ? On a deux nouvelles belles machines qui n'ont pas du tout envie d'être reléguées au fond d'un placard, elles veulent respirer et surtout bosser, alors branlebas le combat ! Réquisition des troupes et hop ! Salon entièrement transformé, déplacement total de tous les meubles, même du piano à queue (ça, fastoche, il a des grosses roulettes :D ) et du coup, fabrication du rideau arlésien puis mise en place de MON coin caché derrière le dit piano, le long de la baie vitrée afin de profiter de la lumière et de la super vue sur les remparts de ma ville, et ouaaaahhhh, top cool, c'est encore mieux qu'avant, donc finalement je peux dire merci à garçon 1 d'être revenu à la maison pour une durée indéterminée :merci: , c'est tellement bien que mon chéri à décidé qu'il piquera la chambre quand garçon 1 repartira pour de vrai pour en faire son bureau, je préfère cela, j'aime bien être au milieu des autres quand je bosse ma couture et mieux, je peux faire ma pause George/clope devant ma machine, ça c'est le pied, je me l'interdisais dans mon petit "atelier" !



J'inaugure mon coin avec un essai de pantalon genre slack-carrot, patron maison, bon, le tissu n'est pas top, un peu trop raide, mais je suis ravie du résultat, je peaufinerai le prochain en ne mettant pas un élastique dans le dos, mais des pinces et en faisant une vraie braguette (je ferai alors le tuto promis à l'une d'entre-vous pour la pose fermeture éclair de braguette)



Une frénésie de coudre des tas de truc s'est emparée de moi, je continue avec une chemise pour mon chéri, mais là, pas de photos à se mettre sous la dent, pas grave, vous en avez déjà vu sur mon blog !

Sitôt la chemise finie, j'embraye sur un chemisier pour moi et en LIBERTY, trouvé dans un adorable boutique sur Avignon et oui, les filles du coin, scoop !! La boutique Thé : (allez-y, courrez-y de ma part, elle a en plus des sublimes cakes anglais)


Elle propose, entres autres merveilles, du liberty, aimerai étendre sa gamme et même avoir du tissu japonais et pourquoi pas (grace à une super discussion que j'ai eu avec elle) des bouquins japonais 8~, je craque bien sûr !!
Voilà cette fameuse chemise, en fait plutôt une blouse, allemande, ben voui, pas japonaise celle-ci, issue du Burda de mars 2010, modèle 124 si ma mémoire ne me fait pas défaut !
Pas du facile à faire, surtout que ma nouvelle mac me rend totalement encore plus intraitable sur les finitions, j'ai l'impression qu'elle me surveille si ma couture dévie d'1 mm :ouch: rhâââ, mais trop contente du résultat (mon chéri la trouve top :)), presque dommage dans le liberty car du coup on ne voit pas trop les détails de la bête, cela me motive pour en refaire une, en satin de soie uni comme le modèle initiale :big:
Revue de détails :







Vous avez pu voir tous les plis du plastron qui est une pièce rapportée, les plis du dos et la patte de boutonnage double dans la moitié basse de la blouse et les petites manches montée qui ont été une source de sueur froide :pfiou: pour ne pas avoir UN pli lors du soutien pour l'arrondi de tête de manche, faire ça dans du lin, facile, la fibre est lâche, mais dans du liberty qui est tissé si serré, gniaaaaaaaaa, j'ai souffert, mais réussi, pas UN pli, si, si, je vous le jure !

La voici portée avec un vrai boyfriend jean puisque c'est celui de mon chéri :big:


Et pour finir ceci en beauté, un petit tricot, oui, oui, vous avez sûrement eu l'impression que je n'en fichais plus une rame avec mes aiguilles à tricoter et que le niveau de mon stock de pelotes était en train de stagner lamentablement...

Que nenni, je m'insurge }), j'ai bossé comme une malade pour une super choute copine qui se marie dans quelques jours, donc rien à voir là non plus, il faudra attendre }:), mais je me suis rattrapée en faisant un boléro tout mimi, vite fait bien fait, modèle Phildar, coton Thalassa, fait en jersey endroit et non envers comme à l'origine (je n'aime pas le jersey envers :grmpf:)

Catalogue : modèle :





Et merci à garçon 2 dit Jean-Baptiste, pour la dernière photo :)